LE VIVANT

EN SUSPENSION

QUAND L'AVENIR DE LA FAUNE ET DE LA FLORE NE TIENT QU'À QUELQUES FILS

-

Lieu envisagé : la grande galerie de l'Évolution du Muséum national d'histoire naturelle (Paris).

Situation : embrassant en contre-bas toutes les espèces animales, y compris l'Homme, et les espèces végétales en étages supérieurs.

Economie envisagée : par le biais d'une campagne de crowdfunding, permettre à chacun d'acquérir symboliquement un fragment de l’œuvre et de contribuer activement à la sauvegarde du vivant. Chaque contribution générera un don substantiel reversé à une ONG œuvrant pour la protection de l'environnement. (Crédit photo en arrière-plan : Roï Boshi)

-

Fragments : Bois et pigments. Fils de nylon. Support haut : Plexiglas transparent. Sac plastique.

550 x 500 x 120 cm (L x l x H)